Enlever nos masques

Le besoin de groupes de restauration dans les églises

par Daniel Blackwell

Enlever nos masques

Je suis entré un jour dans le bureau de mon pasteur, effrayé, nerveux et portant un masque qui cachait une dépendance. Heureusement, quand j’ai enlevé mon masque, mon pasteur s’est occupé de moi et m’a soutenu. L’année dernière, j’ai de nouveau pris ce risque lorsque j’ai permis aux six hommes de mon groupe de restauration de regarder derrière mon masque.

Les masques sont notre façon de cacher notre douleur intérieure et nos dépendances. Mais le coût du port d’un masque est élevé en douleur émotionnelle, en honte et en plaies cachées et non cicatrisées.

Jésus a dit : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos » (Matthieu 11.28). En disant « Viens », Jésus nous invite à enlever nos masques et à être des canaux d’espérance pour ceux qui ont besoin de repos et de liberté. Dans les villes du monde entier, des groupes des Douze étapes comme AA appellent les gens à sortir de leur cachette et les aident à enlever leur masque. S’il est vrai que certaines églises ont déjà des groupes de soutien, nous avons une porte ouverte pour en faire plus.

Imaginez une assemblée qui invite les gens à se reposer, à enlever leurs masques et à commencer à guérir leurs blessures dans une communauté remplie d’espoir.

“Quand j’ai enlevé mon masque dans mon bureau de pasteur, je l’ai fait en réalisant que garder mon masque était plus douloureux que l’enlever.”

De tels groupes peuvent être sources de sécurité. Cela signifie que je peux vous confier mes secrets et ne pas me sentir nu ou honteux.  Quand j’ai enlevé mon masque dans le bureau de mon pasteur, je l’ai fait en réalisant que la douleur de laisser mon masque était plus grande que celle de l’enlever. Les gens s’ouvrent dans des groupes de restauration parce qu’ils s’y sentent accueillis et acceptés. L’espoir réside dans cette pièce. L’invitation de Jésus à « venir » est une invitation à admettre que nous sommes impuissants à gérer notre vie. Un groupe de restauration doit être un lieu sûr pour toutes les personnes présentes. Tout doit rester confidentiel.

Ces groupes doivent être animés par l’onction en permettant à la présence du Saint-Esprit de guérir des vies par la prière et la Parole. Il y a des années, je me souviens avoir demandé à un ami qui portait le masque de la dépendance « Qu’est-ce qui t’aide à continuer? » Il m’a répondu : « Si Dieu ne s’était pas manifesté, il y a longtemps que je me serais suicidé. » Profond. Dieu se manifeste quand nous traitons ceux qui nous entourent selon le cœur et la compassion de Dieu.

Ces groupes doivent être un lieu d’encouragement. Ma mère avait la main verte, et toutes ses plantes le prouvaient. Il y a croissance dans un groupe de restauration quand les ténèbres de la méfiance sont dispersées. La lumière entre, permettant à l’honnêteté de s’épanouir. Il est alors possible de semer quelque chose de nouveau grâce à l’impartition d’une certaine connaissance, d’exercices et quand des gens font face avec honnêteté è leurs défis dans le cadre d’un groupe.

Un lieu de courage. Il faut beaucoup de courage pour marcher sur l’eau, et Pierre l’a prouvé quand le Seigneur l’a appelé à sortir de la barque. Pour que les gens s’ouvrent dans le cadre d’un groupe de restauration, même quand ils s’y sentent en sécurité, il faut du courage. Matthieu 11.28 est un appel à venir et à exposer au grand jour avec courage les secrets profonds et sombres qui doivent venir à la lumière. Le courage n’est pas juste un acte, mais un mode de vie auquel Jésus nous appelle.

Le modèle des Douze étapes est un système efficace qui a été adapté dans les cercles chrétiens depuis longtemps. Nous devons être prêts à incorporer ce matériel. Il existe beaucoup de matériel disponible. Deux d’entre eux s’appellent Freedom Session et Celebrate Recovery.

L’unité. Il n’est pas facile de s’ouvrir devant des étrangers, mais quand on entend quelqu’un d’autre parler de ses luttes, cela donne l’impression que « je peux le faire ». L’unité favorise la guérison par l’ouverture et l’honnêteté.

La redevabilité. L’une des grandes forces des groupes de rétablissement est le partenaire responsable qui fournit des encouragements et du soutien dans la prière. L’obligation de rendre compte signifie que personne n’a à faire face seul à ses problèmes.

Le respect. L’un des plus grands exemples de respect est le fait que Jésus a volontairement touché le lépreux pour le guérir. Cette illustration profonde nous appelle à faire preuve de compassion d’une manière qui honore les gens en les écoutant et en les valorisant. Les masques cachent habituellement des sentiments intérieurs de faible estime de soi. La force d’un groupe de restauration réside dans le fait que personne n’a besoin de se sentir dévalorisé. Leur masque ne les définit pas. Le message global présenté dans un groupe de restauration est : « Nous sommes avec vous. »

                La sincérité. L’Écriture nous dit encore et encore que le désir de Dieu est que nous trouvions la plénitude. « Viens à moi » est une invitation à ne pas abandonner malgré les échecs ou les découragements du passé. Un groupe de restauration offre l’occasion d’aller de l’avant avec l’aide de ceux qui comprennent vos luttes, et de dépendre du Seigneur par la prière. Quand les masques se détachent, le Seigneur entre dans notre douleur la plus profonde, nous touche et nous amène à la guérison.

Je crois qu’il y a un besoin croissant de groupes de restauration dans nos églises. Ils offrent un sanctuaire où les gens peuvent venir en toute sécurité, enlever leurs masques et trouver la guérison.

ShareEveryDay_French_Colour

Au moment d’écrire ces lignes, Daniel Blackwell et son épouse, Alice, fréquentaient l’église Stone Church de Toronto, en Ontario, et participaient à l’évangélisation et à l’action sociale dans le centre-ville. Cet article est paru dans le numéro de janvier/février 2016 de testimony, une publication bimensuelle des Assemblées de la Pentecôte du Canada. Les Assemblées de la Pentecôte du Canada. Photo © istockphoto.com.

 

No comments yet.

Your Opportunity to Share and Inspire Others