Maintenir l’espoir en vie

Maintenir l’espoir en vie

par Bob Jones

Jean a croupi dans une prison répugnante pendant plus de 18 mois. Il s’y attendait. Les prophètes qui réprimandent les rois pécheurs ne s’en sortent généralement pas bien. Ce à quoi il ne s’attendait pas, c’était d’être tourmenté par des doutes et des peurs aussi oppressants. Jean-Baptiste n’avait jamais douté que Jésus était le Messie. Mais coincé seul dans cette cellule, il a été agressé par d’horribles pensées accusatrices.

Il essaya de se rappeler toutes les prophéties et tous les signes qui lui avaient semblé si clairs auparavant. Mais c’était difficile de penser clairement. Le réconfort ne s’attachait pas à son âme. Les doutes bourdonnaient autour de son cerveau comme les mouches autour de son visage. Les événements dont il avait été témoin et qui ont été si convaincants avaient perdu leur effet.

Pouvez-vous le comprendre? Avez-vous vécu une période où vous vous êtes senti dépassé? Où vos questions sur Dieu n’avaient pas de réponses? Où les circonstances ne fonctionnaient pas? Où les rêves sont devenus un cauchemar?

Vous pouvez survivre pendant 40 jours sans nourriture, environ trois jours sans eau et environ huit minutes sans air.

Mais vous le voulez surtout pas passer une seule seconde sans cette chose-là.

Sans cette seule chose, même les plus petites tâches, sans parler des questions de vie ou de mort, sont impossibles à affronter.

Sans cette seule chose, les couples abandonnent leur mariage, les parents abandonnent leurs adolescents, les dirigeants abandonnent leur peuple et les gens abandonnent leur avenir.

Cette chose, cette unique chose, c’est l’ESPOIR.

L’espoir, ce n’est pas fermer les yeux sur la réalité ou simplement prendre ses désirs pour des réalités.

L’espoir n’est pas prétendre que les problèmes n’existent pas.

L’espoir est la croyance que les problèmes ne dureront pas éternellement. Les blessures seront guéries.

Vous êtes fait pour vivre l’espoir.

Chaque décision que vous prenez, chaque réaction que vous adoptez face aux situations et aux relations dans votre vie est motivée par l’espoir.

Votre histoire est une histoire d’espoir.

Vos moments les plus heureux sont des moments d’espoir.

Vos moments les plus tristes sont ceux où l’espoir est anéanti.

Vous êtes toujours à la recherche de l’espoir.

Vous liez toujours l’espoir de votre cœur à quelque chose.

Avec de l’espoir, tout est possible.

L’espoir est la chose qui a des plumes et qui se perche dans l’âme, chante la mélodie sans paroles et ne s’arrête jamais. Emily Dickinson

Nous vivons dans un monde beau, tragique et compliqué. Les turbulences émotionnelles, intellectuelles et spirituelles font partie de la vie. La confusion crée l’incertitude et le doute.

Devant un café, j’ai entendu bien des gens dire : « Je lutte avec ma foi. C’est drôle parce que je crois très fortement en Dieu et en tout ce qu’l peut faire et pourtant j’ai tant de doutes. » Mais le doute n’a pas besoin d’être un tueur d’espoir.

Les doutes ou l’incrédulité ne sont pas le contraire de la foi. Le contraire de la foi n’est pas le doute; c’est plutôt quand vous pensiez avoir tout compris. Que faire si vos questions ou vos doutes ne sont pas la preuve d’un manque de foi mais celle d’un mouvement de Dieu dans votre vie? Dieu en train de remettre en question votre point de vue?

Mettez vos perspectives à l’épreuve et changez votre vie.

Plus j’ai vécu, plus j’ai cherché à connaître et à comprendre Dieu, plus je suis confiant que les doutes sont essentiels à la maturité spirituelle.

La réponse blessante au doute et à l’interrogation est de maintenir les gens dans une bulle – ou simplement de rejeter leurs questions et de leur conseiller de « prier plus fort », de « lire la Bible » ou « simplement de croire ». La réponse utile est d’affronter vos doutes.

Soyez honnête avec le fait que vous avez des doutes. Les gens qui n’ont pas de doutes sont dangereux. Ceux qui ne savent pas comment poser des questions peuvent être encouragés à développer leur esprit critique. Soyez miséricordieux envers ceux qui ont des doutes.

Le doute confronté rendra la foi plus forte. La lutte dans laquelle vous vous trouvez aujourd’hui consiste à bâtir la foi dont vous aurez besoin pour demain. Que vos doutes vous conduisent à l’adoration.

La foi n’est pas une certitude à 100 %. La foi n’est pas une réponse finie à des questions infinies. Si vous étiez complètement certain de tout, vous n’auriez pas besoin de foi. Sans la foi, il est impossible de plaire à Dieu.

La croissance intellectuelle et spirituelle vous conduira non pas à une confiance excessive dans votre capacité à comprendre Dieu, mais à vous agenouiller pour adorer le Dieu de toute espérance qui est au-delà de toute compréhension.

« Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous débordiez d’espérance par la puissance du Saint-Esprit » (Romains 15:13).

ShareEveryDay_French_Colour

Faites-vous face aux effets du cancer, de l’abus sexuel, de la maladie mentale ou de la perte? Pour beaucoup de gens, ces expériences peuvent être comme une prison, voire une condamnation à mort. Mais cela n’a pas lieu d’être. Les onze femmes de You’re Going To Be OK montrent qu’il y a de l’espoir pour surmonter le traumatisme le plus déchirant. Les mots comptent. Gardez votre réservoir d’espoir rempli d’histoires d’espoir. Bob et Jocelyn Jones les distribuent chaque semaine. Abonnez-vous à hope sur REVwords.com. Photo © istockphoto.com.

No comments yet.

Your Opportunity to Share and Inspire Others