Donner – quelle est la bonne motivation? – 1e Partie

Donner – quelle est la bonne motivation? – 1e Partiepar Ron Davis

Vous êtes-vous déjà demandé pour quelle raison, chaque fois que vous allez à l’église, une corbeille d’offrande circule (ou un « sac » si vous êtes plus « modernes »)? Vous ne voyez pas souvent de dons recueillis lors d’autres rassemblements publics. Pourquoi l’église est-elle le seul endroit où l’on nous donne cette occasion de donner?

Ce pourrait-il que cela ait un rapport avec la raison pour laquelle nous donnons? Je ne veux pas dire la « raison » en termes de résultats anticipés, mais plutôt la « raison » en termes de motivation. Qu’est-ce qui nous motive à donner et à fournir diverses occasions, telles l’offrande du dimanche matin, afin que d’autres puissent donner?

Trop de gens puisent leur motivation à donner de versets tels que Luc 6.38 : « Donnez, et l’on vous donnera : on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde… ». L’emphase finit par être mise sur les mots : « et l’on vous donnera ». Toutefois, le principe est que cela doit être notre récompense et non notre motivation. Nous apprenons ceci grâce au verset qui précède : « Ne jugez pas, et vous ne serez point jugés, ne condamnez pas, et vous ne serez point condamnés, absolvez et vous serez absous » (v. 37). Quoi que nous donnions nous sera rendu serré, secoué, et débordant.

En fait, Dieu s’intéresse beaucoup à notre motivation. « Toutes les voies de l’homme sont pures à ses yeux; mais celui qui pèse les esprits, c’est l’Éternel. » (Proverbes 16.2) Comment pensez-vous que Dieu se sent lorsque son peuple est motivé à donner seulement lorsqu’il y a une promesse d’enrichissement personnel? L’auteur biblique Jacques dit que si nous ne recevons pas ce que nous demandons, il se peut que ce soit parce que nous demandons avec une motivation qui est mauvaise.¬¬ « Vous demandez et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, afin de tout dépenser pour vos passions » (Jacques 4.3). Remarquez la fin de ce verset. La motivation est extrêmement importante. Alors comment savons-nous si notre motivation est bonne lorsqu’on parle de générosité? Quelle est la bonne motivation pour donner?

Dave Toycen, Président de Vision Mondiale Canada, est convaincu que « nous avons été créés afin d’être généreux 1». Il a écrit un chapitre entier dans son livre, La force de la générosité, sur le potentiel de la générosité à « stimuler la croissance personnelle 2». À un certain moment, il va même jusqu’à soutenir que la générosité peut sauver la vie de quelqu’un 3. C’est là une motivation assez forte pour donner! Des recherches scientifiques récentes affirment l’effet positif de la générosité sur le bien-être émotionnel d’une personne. The Boston Globe a publié un article sur des études menées par le Dr. Elizabeth Dunn (professeure en psychologie à l’Université de Colombie-Britannique) et ses collègues, étudiant la relation entre le bonheur et la façon dont l’argent est dépensé 4. Leurs découvertes ont montré que ceux qui ont dépensé de l’argent pour eux-mêmes ont ressenti moins de bonheur que ceux qui ont dépensé de l’argent pour les autres. Il est réellement possible d’acheter le bonheur—le tout sera de savoir sur quoi le dépenser! Une découverte intéressante de l’étude fut que le niveau de bonheur ne variait pas selon le montant dépensé ou donné. Même un peu de générosité est bon pour l’âme.

Mais la motivation du bonheur personnel suffit-elle à nous rendre généreux? La croissance personnelle est-elle le but fondamental du don? Il ne semble pas juste que ce qui pourrait être perçu comme de l’égoïsme doive être la véritable motivation du don. Pourrait-il y avoir une motivation plus profonde, qui soit plus cohérente avec la pratique elle-même?

GiveEveryDay_French_ColourLire ici la deuxième partie du chapitre. Cet article est un extrait d’un chapitre paru dans Une générosité qui change tout – même nous (Mississauga (ON): Les Assemblées de la Pentecôte du Canada, janvier 2014. © 2014 Les Assemblées de la Pentecôte du Canada. Au moment où il a écrit cet article, Ron Davis était le secrétaire-trésorier du District la Colombie-Britannique et du Yukon pour les Assemblées de la Pentecôte du Canada. Pour commander ce livre, cliquez ici ou appelez au 905 542-7400, poste 3223. Photo © istockphoto.com.

1. Dave Toycen, The Power of Generosity: How to Transform Yourself and Your World (Toronto:
HarperCollins Publishers Ltd., 2004), xv.
2. Ibid., 49.
3. Ibid., 14-15.
4. Carey Goldberg, “Money makes you happy—if you spend it on others,” Boston Globe, 21 mars 2008.

No comments yet.

Your Opportunity to Share and Inspire Others