Percée dans la guérison à Bothwell (Ontario)

par Jenny Svetec

Percée dans la guérison à Bothwell (Ontario)

Bob Dietz a connu la bonté de Dieu tout au long de sa vie. À l’âge de 40 ans, il lui a été diagnostiqué une leucémie terminale et de quatre à quatorze ans à vivre selon l’oncologue. C’était il y a 27 ans. Il y a six ans, Bob est tombé dans les escaliers et s’est brisé la nuque. À la stupéfaction du docteur, le Seigneur l’a guéri pendant la nuit. Il a été renvoyé de l’hôpital, laissant les radiologues perplexes face aux rayons X qui montraient une fracture cervicale la veille, puis rien en moins de 24 heures.

Les huit derniers mois, Bob a traversé une période terrible de souffrance. Depuis plus de huit ans, il souffrait d’infections majeures aux jambes, qui provoquaient des inflammations avec des plaies ulcéreuses et l’empêchaient de travailler pendant des mois entiers.
En février dernier, Bob a été hospitalisé avec des douleurs insupportables, ses jambes ayant noirci et étant terriblement enflées, ses membres ressemblant à de la viande broyée et hachée, l’infection faisant rage avec des plaies ouvertes majeures. Il a alors été transféré par ambulance en urgence à l’Hôpital Victoria de London. Les docteurs ont alors conclu l’air sombre qu’il fallait l’amputer d’urgence. L’infection menaçait de le tuer. Il faudrait l’amputer des deux jambes.

Malgré son agonie, Bob a refusé poliment l’intervention et s’en est plutôt remis au diagnostic divin. Après avoir appelé son pasteur, le Rév. James Revie, à ses côtés, Bob a demandé à sa femme Helena d’alerter des amis chrétiens au Canada et aux États-Unis afin qu’ils prient en croyant en Jésus, celui qui guérit, afin qu’il intervienne face à cette option de l’amputation.

Le Dr Power, chirurgien vasculaire de Bob, accepta de lui administrer des médicaments et d’attendre encore un peu. Le pasteur James et son épouse Wendy ont envahi le ciel de leurs prières et lui ont donné un CD de versets bibliques sur la guérison, ainsi que des pages de lecture sur la guérison divine à lire tous les jours. L’église a persévéré dans la prière.

Les résultats furent miraculeux. Une semaine plus tard, Bob est sorti de l’hôpital. En quelques mois, les blessures se sont refermées et guéries, puis les muscles ont été restaurés, et enfin une peau nouvelle s’est reconstituée.

L’équipe du Dr Power a été abasourdie par les résultats. Au lieu de préparer le processus de greffe de peau, il a noté avec plaisir que, lors de toutes ses années de pratique, il n’avait jamais vu des jambes aussi horriblement infectées être guéries de façon aussi remarquable. La nouvelle peau de Bob s’est avérée de bien meilleure qualité que toutes les greffes synthétiques que les docteurs auraient pu tenter de produire.

Bob a eu le bonheur de pouvoir reprendre son travail des mois plus tôt que prévu, et de dire à tous ceux qu’il connaissait ce que Dieu avait fait et comment il avait guéri ses jambes.

Pour Helena, la vie a été difficile alors qu’elle devait faire face à la maladie de Bob. Quand il s’en est remis, c’est elle qui est soudain tombée malade. Des kystes inexplicables se sont formés sur son cou et elle a alors reçu un diagnostic de diabète. Alors qu’elle s’occupait de son mari et qu’elle était stressée mais toujours déterminée à faire confiance à Dieu, Helena a pris du temps tous les matins pour confesser la Parole guérissante de Dieu, pratique qu’elle continue quotidiennement.

Au bout de quelques semaines, Helena est devenue la patiente qui étonnait ses médecins. Avant qu’il lui soit possible de voir un spécialiste, les quatre kystes avaient disparu. Gini Cook, infirmière spécialisée en diabète qui a suivi le combat d’Helena avec le diabète, l’a embrassée avec joie à la lecture de ses derniers résultats sanguins en déclarant : « Si seulement tous nos patients pouvaient avoir de tels résultats! »

Le traitement d’Helena est actuellement réduit de moitié et son diabète surveillé chaque semaine au lieu de chaque jour, alors qu’elle s’attend à une entière guérison. « Je suis tellement reconnaissante, dit-elle, de voir combien Dieu est si bon. Je le remercie chaque jour. Je choisis de vivre en louant Dieu pour toute chose, même les plus petites et de contempler ce qu’il a fait. »

Pasteur James est si heureux de constater la guérison de ce couple et de proclamer : « Si Dieu a pu faire cela pour Bob et Helena, c’est qu’il peut le faire pour n’importe qui. » Récemment, alors que pasteur James et son épouse continuent de partager la puissance de Dieu pour guérir et la sécurité qu’il y a à se confier dans sa Parole dans le cadre de leur assemblée, Evangel Pentecostal Tabernacle à Bothwell en Ontario, une autre femme a été guérie de caillots de sang et de tumeurs à l’utérus. Les témoignages de guérison continuent d’affluer.

« C’est comme cela que la Parole de Dieu agit, dit le pasteur Revie avec enthousiasme. Jésus guérira toutes nos maladies si nous lui faisons confiance et proclamons sa Parole. » Bob est bien d’accord. « Il n’y a absolument aucun domaine de ma vie où Dieu ne soit pas venu à ma rescousse. Dieu est tout simplement toujours présent pour nous. »

Quand on lui demande comment conseiller quelqu’un qui fait face à une maladie chronique grave, Bob rit de joie : « Que puis-je dire? Je ne peux que louer Dieu. Si vous faites de même – lire sa Parole, obéir à ses commandements et vous attendre à sa bonté – vous verrez sa guérison dans votre vie. C’est certain. »

À Bothwell en Ontario, la Parole court. Les gens sont guéris. Dieu reçoît certainement la réputation qu’il mérite comme Celui qui guérit toute maladie. Bob et Helena en sont la preuve vivante.

PrayEveryDay_French_Colour

Jenny Svetec est une auteure indépendante qui vit à Terrebonne au Québec. Photo offerte par Bob et Helena Dietz.

No comments yet.

Your Opportunity to Share and Inspire Others